Rencontre avec Manuele Fior

Jeudi 10 septembre 2020 à 19:00

Vernissage / rencontre animée par Clément Baloup

Événement organisé par Libraires du Sud et Librairie la Réserve à Bulles

Exposition des superbes originaux à la gouache

Celestia, dernier ouvrage de Manuele Fior
sorti chez Les éditions Atrabile

Celestia, ça parle de quoi?
La «grande invasion» est arrivée de la mer. Elle s’est dirigée vers le nord, le long du continent. Beaucoup se sont enfuis, certains ont trouvé refuge sur une petite île de pierre, construite sur l’eau il y a plus de mille ans. Son nom est Celestia. Celestia, désormais coupée du continent, est devenue un étrange ghetto, un repère pour de nombreux criminels et autres marginaux, mais également un refuge pour un groupe de jeunes télépathes. Les événements vont pousser deux d’entre eux, Dora et Pierrot, à fuir l’île pour rejoindre le continent; là, ils vont découvrir un monde en pleine métamorphose, un monde où les adultes, prisonniers de leurs propres forteresses, restent les gardiens de « l’ancien monde », et où une nouvelle génération pourrait guider la société vers une nouvelle humanité

Dédicace avec Lisa MANDEL

En juin 2019, Lisa Mandel se lance un défi : vaincre ses addictions (alcool, tabac, jeux vidéo, sucre…) et partager cette expérience en publiant une page de bd par jour sur internet. Un an et quelques jours plus tard, le livre parait sous forme papier grâce à un financement participatif.

Lancement, apéro et dédicace vendredi 4 septembre à partir de 17h.

Exposition : Les Yōkai de Hitomi Takeda

Hitomi Takeda sera à la librairie samedi 4 juillet de 15h à 19h pour présenter son exposition au public

 

Hitomi Takeda présente son travail autour des Yōkai sous deux formes :

 

Les Caprices des Yōkai :

une série de 13 dessins au crayon et mine de plomb, réalisés pendant la crise du COVID-19 de mars à mai 2020. Cette série revisite les gravures de Goya en transformant certaines scènes par la présence de Yōkai.

 

 

 

Tampons Yōkai :

une série de 28 tampons, pièces uniques gravées à la main sur socle en bois, dont certains sur bois rares du japon.
L’exposition est visible jusqu’au 29 août du mardi au samedi de 10h à 13h et de 15h à 19h. Hitomi Takeda sera à la librairie samedi 4 juillet de 15h à 19h pour présenter son exposition au public.

Exposition Les Révolté.e.s

 

Exposition du 14 février au 19 mars

Vernissage de l’exposition “Les Révoltés” des éditons La poule rouge.

vendredi 14 février à 19H.

Une collection de 30 affiches en sérigraphie , s’inspirant du livre “Les Bandits” de Eric Hobsbawm. 30 portraits de révolté.e.s, bandits, hors la loi qui ont en commun de s’être rebellés, motivés soit par un sentiment d’injustice ou pour s’affirmer dans une société qui ne les reconnaissait pas. L’exposition sera à la librarie du vendredi 14 février au 21 mars et toutes les sérigraphies seront en vente à la librairie.
Avec des sérigraphie de Jean Marc Rochette, Benjamin Flao, Charlie Adlard, Aurélien Maury, Tank, Pierre Place, Jérémie Guneau,Daphné Collignon, Jean Luc Navette, Emre Orhun, Rookcomics, Dav Guedin, Jean Christophe Chauzy, Julie Rocheleau, Ingrid Liman, Chloé Cruchodet, Yan Le Pon, Guillaume Martinez, B-gnet, Kieran, Ivan Brun, Christian Cailleaux, Lilas Cognet, Mathieu Jiro, Thi Kim Thu, Kanellos Cob, Marie Avril et Carlos Olmo

 

 

Dédicace avec Thomas Azuelos

Vendredi 14 février 2020 à partir de 18H00

Thomas Azuelos sera parmi nous pour la sortie de son nouveau livre:

Prénom : INNA, une enfance ukrainienne

Une bande dessinée de Inna Shevchenko, Thomas Azuélos et Simon Rochepeau aux éditions Futuropolis

Dédicace avec Hélène GEORGES et Frédéric RASERA

 

VENDREDI 24 JANVIER A PARTIR DE 18H

LANCEMENT DU PETIT NOUVEAU DANS LA COLLECTION SOCIORAMA

L’AMOUR DU MAILLOT – UNE SAISON EN LIGUE 2

EN PRÉSENCE DES AUTEURS

FRÉDÉRIC RASERA ET HELENE GEORGES

 

Loin des paillettes, une plongée au cœur du foot professionnel, en D2.
France, une ville de taille moyenne, en province. Un jeune homme débarque dans un club de deuxième division, au cœur de la « fabrique » du football professionnel. Il espère bien y faire carrière et arriver à vivre de sa passion. Mais le chemin du succès et de la gloire est semé d’embuches. Car en même temps qu’il doit apprendre à se plier à une discipline très stricte, tant à l’entraînement que dans son «hygiène de vie», il doit supporter son coach, qui intervient jusque dans sa vie privée. Soumis à une très grande mobilité professionnelle, rythmée par le «mercato» des contrats avec les clubs, il doit pourtant faire équipe avec les autres joueurs, et entre sélections et blessures, réussir à rejoindre l’élite du sport national, en évitant surtout d’être remisé au vestiaire.